Votre fenêtre source de chaleur et de luminosité.

#Environnement  #Isolation  #Matériaux  

Votre fenêtre : risque de déperdition ou source de chaleur ?

La fenêtre est-elle une source de déperdition d’énergie ?

Tout dépend de votre fenêtre et de son orientation dans la maison ! Les anciennes menuiseries à simple vitrage ou même les premières menuiseries double vitrage des années 80 sont effectivement une source de déperdition d’énergie.

 

 

Quel est le mieux pour faire des économies d’énergie ? Double ou triple vitrage ?

Encore un fois, la réponse dépend de l’orientation de la fenêtre, de la région dans laquelle vous habitez et du matériau de la fenêtre. D’une manière générale, un triple vitrage d’une épaisseur suffisante est plus isolant qu’un double vitrage.

Cependant, le coût économique et écologique d’un triple vitrage est très important, alors que le gain thermique est très relatif (sauf situation exceptionnelle). Contrairement à une idée reçue, le triple vitrage n’est pas meilleur au niveau de l’isolation acoustique. De plus, il laisse moins bien entrer la chaleur l’hiver, c’est à dire la chaleur issue du rayonnement solaire.

Investir dans un triple vitrage ne sert strictement à rien si votre maison présente par ailleurs des défauts d’isolation. Avant de céder à l’argument "le triple, c’est forcément mieux que le double", il faut étudier avec attention les cas particuliers de votre maison.

 

 

Maximiser l’apport solaire, c’est important au niveau des économies d’énergie ?

Oui, les caractéristiques des fenêtres modernes permettent de jouer sur  le coefficient de facteur solaire (Sw) et sur le coefficient de transmission lumineuse (Tlw). Une fenêtre moderne laisse en effet entrer chaleur et lumière.

 

 

Comment faire entrer plus de lumière dans ma maison ?

Il y a plusieurs solutions pour faire entrer plus de lumière. Optez tout d’abord pour des menuiseries présentant des profils fins. Vous pouvez aussi remplacer une porte-fenêtre avec un soubassement par une porte-fenêtre avec un plus grand vitrage. Vous pouvez également gagner en luminosité en réduisant le nombre ou la taille des petits bois. Enfin, vous pouvez réduire le nombre de vantaux (ouvrants) limitant ainsi les masses non vitrées.

 

 

Vais-je perdre de la lumière en changeant mes ouvertures ?

Non, pas systématiquement ! Si cela était vrai dans les années 80, la plupart des fenêtres modernes, grâce à la finesse de leurs profils peuvent même vous faire gagner de la lumière.